LA DIFFÉRENCIATION

« Différencier, c’est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité.»
                                                                                                                                                Ph. Meirieu

 

La différenciation pédagogique, qu’est-ce que c’est ?

La différenciation pédagogique est une pratique visant à tenir compte des différences entre les élèves dans leur façon d’apprendre. Différencier son enseignement, c’est analyser régulièrement les besoins d’apprentissage des élèves et tenir compte de ces besoins dans la planification de ses interventions pédagogiques.

 

Trois raisons de mettre en œuvre la différenciation en classe :

  • Pour répondre à des besoins préalablement identifiés chez les élèves (parce que les élèves ne progressent pas à la même vitesse, parce qu’ils ne possèdent pas le même répertoire de comportements, parce qu’ils ne sont pas motivés pour atteindre les même buts…)
  • Pour permettre à chaque élève de maîtriser les connaissances et les compétences du socle commun
  • Pour lutter contre le décrochage scolaire mais aussi amener chaque élève au maximum de son potentiel

Les pratiques de différenciation visent à gérer, dès le départ, l’hétérogénéité des élèves et poursuivent une visée préventive. Elles s’écartent du modèle de la remédiation différée, qui développe une vision réparatrice, généralement externalisée de la classe.

Les incontournables dans la rédaction : 

  • Planifier : délimiter les apprentissages visés et fixer les objectifs successifs à atteindre.
  • Identifier finement les déjà-là, les préconceptions du sujet, les difficultés et les besoins de élèves.
  • Expliciter les objectifs poursuivis et les procédures, stratégies et connaissances à mettre en œuvre pour les atteindre.
  • Installer un climat de classe positif : installer une dynamique de coopération.